Paula MODERSOHN-BECKER ou « l’intensité d’un regard » – 1876/1907


mam-expo-modersohn-becker

mam-expo-modersohn-becker

J’aimerais mettre en lumière, une artiste que j’ai découverte cet été au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris : Paula MODERSOHN-BECKER ou « l’intensité d’un regard » – 1876/1907

« D’avril à Août dernier, le Musée a présenté la première monographie en France de cette artiste allemande qui, bien que méconnue du public français, compte parmi les précurseurs les plus importants du mouvement expressionniste en Allemagne et est aujourd’hui une figure majeure de l’art moderne.
Résolument moderne et en avance sur son temps, Paula Modersohn-Becker offre une esthétique personnelle audacieuse. Si les thèmes sont caractéristiques de son époque (autoportraits, mère et enfant, paysages, natures mortes,…), sa manière de les traiter est éminemment novatrice. Ses œuvres se démarquent par une force d’expression dans la couleur, une extrême sensibilité et une étonnante capacité à saisir l’essence même de ses modèles. Plusieurs peintures jugées trop avant-gardistes furent d’ailleurs présentées dans l’exposition Art dégénéré à Munich organisée par les nazis en 1937.

Paula Modersohn-Becker s’affirme en tant que femme dans de nombreux autoportraits en se peignant dans l’intimité, sans aucune complaisance, toujours à la recherche de son for intérieur. C’est la première femme qui s’est peinte nue, offrant ainsi un nouveau regard sur le corps des femmes. Une femme qui peint La Femme était à l’époque incroyablement neuf. »

Une belle découverte, une intensité dans les portraits, des lignes épurées, une modernité. Cette exposition m’a beaucoup plu et je suis heureuse de mettre en lumière cette artiste . (le catalogue de l’exposition sera à l’atelier si vous souhaitez le consulter).

Retrouvez son parcours et ses œuvres :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paula_Modersohn-Becker
http://parismusees.paris.fr/fr/exposition/paula-modersohn-becker

 

JAGAB

 



One Comment

  1. Nom *Arlette wrote:

    Jacqueline bonjour,

    Quelle veinarde ! En avril je suis allée au musée d’art moderne spécialement pour voir cette exposition qui ouvrait 2 jours après ma visite ( le musée a reconnu une très mauvaise communication sur les dates de l’expo car je n’étais pas la seule…..) donc j’ai visité celle d’Albert Marquet intéressante sans plus.

    Je recommande la lecture du livre de Marie Darrieussecq qui a participé à l’élaboration de cette expo :  » Etre ici est une splendeur » une biographie de Paula Moderson-Becker .

    Bonne rentrée artistique et bises

    Arlette

Laisser un commentaire